Honda HR-V, una nuova generazione di SUV compatti con tante migliorie

ll nuovo Honda HRV è il SUV compatto della Casa giapponese ad oggi più sofisticato. Design esterno più sportivo, interni con materiali notevolmente migliorati e...

Leggi tutto

Lausanne Racing Team dévoile sa voiture de course électrique

Lausanne Racing Team dévoile sa voiture de course électrique
EPFL

Créer une monoplace de course électrique en partant d’une feuille blanche. C'est le projet un peu fou réalisé en une année par des étudiants de l’EPFL mordus d’automobile. La Lausanne Racing Team, composée d’une soixantaine d’étudiants de différentes sections, a dévoilé mardi 9 avril Orion, sa voiture de course pour la compétition automobile Formula Student dans la catégorie véhicules électriques (les autres catégories étant véhicules à combustion et véhicules autonomes). «Cela représente un gros défi, mais nous sommes sensibles aux questions de développement durable et cela permet d’acquérir de l’expérience dans un secteur clé de l’industrie automobile pour le futur», note Pierre Georges, président de Lausanne Racing Team et étudiant en Master de génie mécanique.

La Formula Student est le pendant européen de la Formula SAE, créée en 1981 par la Société américaine des ingénieurs automobiles. Une compétition de renommée internationale imposant à des équipes d’étudiants ingénieurs de réaliser un prototype de monoplace de course. Un véhicule présentant un design et des compétences techniques de pointe, qui devra démontrer ses performances sur circuit, notamment avec une épreuve d’endurance.

Poser les bonnes questions

«Formula Student représente un exercice d’ingénierie de haute technologie. Participer à ce défi permet aux étudiants d’enrichir leurs compétences techniques et les encourage à penser et travailler en équipe, remarque Mario Paolone. Et de mon côté, j’apprécie de discuter, analyser et résoudre des problèmes d’ingénierie avec les étudiants qui présentent toujours des points de vue intéressants et diversifiés.» Le professeur en génie électrique et électronique, fan de sport automobile, encadre Lausanne Racing Team avec Anders Meibom, professeur en sciences et ingénierie de l’environnement.

Le véhicule électrique de Lausanne Racing Team mesure 2m50 de long et environ 1m60 de large. Il dispose d’un seul moteur à l’arrière et est conçu en composite avec de la fibre de lin, un matériau naturel avec de bonnes propriétés mécaniques. Si l’équipe a acheté le moteur, elle a décidé d’élaborer elle-même le système de gestion de batterie, qui permet notamment d’assurer le refroidissement. Un défi de taille qui continue à donner du fil à retordre à l’équipe. «La principale difficulté est de poser les bonnes questions aux bonnes personnes», sourit Pierre Dussaux, chef technique de Lausanne Racing Team et étudiant en Master de génie mécanique. L’équipe s’est par exemple rendue en automne dernier deux jours au siège de Ferrari à Maranello et elle continue d’interagir ponctuellement avec des ingénieurs du constructeur italien.

Pilotes étudiants

En tant que projet interdisciplinaire soutenu par la Vice-présidence pour l’éducation, Lausanne Racing Team peut profiter au sein de l’EPFL non seulement des espaces de prototypage mais aussi du conseil avisé dispensé dans les ateliers professionnels. Un soutien indispensable pour une première participation à une compétition qui impose de nombreuses règles et contraintes techniques. «Il ne s’agit pas seulement d’élaborer une voiture qui peut rouler sur un circuit, il s’agit d’aller vite, tout en assurant évidemment la sécurité du pilote, et d’utiliser une technologie et des matériaux de pointe pour faire la différence et avoir un avantage compétitif. Mais j’ai confiance en eux lorsque je vois leur enthousiasme, l’effort et le travail de grande qualité qu’ils investissent dans ce projet», relève Anders Meibom.

Pour sa première participation à la Formula Student, Lausanne Racing Team participera cette année à deux épreuves de la compétition, celle d’Hockenheim en Allemagne (5-11 août) et celle de Montmeló en Espagne (20-25 août). L’équipe a donc jusqu’en août pour peaufiner sa voiture et surtout réaliser des entraînements avec ses six pilotes, recrutés au sein de l’équipe. «Nous avons sélectionnés des personnes qui se sont investies dans la construction de la voiture et peuvent ainsi donner un feedback sur les améliorations à effectuer», remarque Pierre Georges. Sponsorisée notamment par la Commune de Saint-Sulpice et le Centre Porsche Lausanne, l'équipe de l'EPFL est également encore à la recherche de soutien financier. La construction de la voiture impliquant déjà un budget de 90’000 à 100'000 francs. «Au départ, participer à la Formula Student apparaissait comme un projet impossible, nous avons prouvé le contraire et nous voulons continuer à démontrer nos compétences», conclut Pierre Dussaux.

 

CSS Valid | XHTML Valid | Copyright © autoestrada 2018 All rights reserved. - Note legali - Created 2012 aa-arts - Restyling 2013 laio Design - Restyling 2016 Laio Design - UPDATE 2018 AMWeb