Michelin e GM presentano il primo pneumatico senza aria

Michelin e General Motors hanno presentato a Movin’On, il summit per la mobilità sostenibile, una nuova generazione di pneumatici airless per auto, il prototipo...

Leggi tutto

En Suisse, l’électromobilité à l’hydrogène a le vent en poupe

En Suisse, l’électromobilité à l’hydrogène a le vent en poupe

Un bilan prometteur après une année d’existence: huit poids lourds de la branche de la mobilité et des transports ainsi que des exploitants de stations-service en Suisse ont répondu à l’appel des sept membres fondateurs de l’Association Mobilité H2 Suisse, qui s’engage pour cette forme d’électromobilité particulièrement écologique. Les 15 membres représentent aujourd’hui un réseau national de plus de 2’000 stations-service et une flotte de quelque 4’000 véhicules utilitaires lourds. Ils disposent ainsi du potentiel pour développer l’infrastructure H2 en Suisse sur une base économique privée et pour exploiter la plus grande flotte mondiale de véhicules utilitaires électriques à hydrogène d’ici à 2023. Le lancement est prévu pour la fin 2019.

 

En mai 2018, sept entreprises suisses de taille ont fondé l’Association Mobilité H2 Suisse. Sur une base économique privée, leur but consiste à promouvoir le recours, sur les routes suisses, à la technologie écologique qu’est l’électromobilité à hydrogène. Une année plus tard, l’association compte déjà 15 membres. Ainsi, au début du mois de mai 2019, le comité a accueilli Camion Transport SA, G. Leclerc Transport AG, F. Murpf AG et Tamoil SA.

 

Jörg Ackermann, président de l’Association Mobilité H2 Suisse, tire un premier bilan après cette première année: «Je tiens tout d’abord à souhaiter la bienvenue à nos nouveaux membres et à saluer leur engagement pour cette forme propre d’électromobilité. Avec un réseau de plus de 2’000 stations-service et une flotte de quelque 4’000 véhicules utilitaires lourds, nos membres pourront potentiellement faire percer cette technologie en Suisse, que ce soit en exploitant des stations-service à hydrogène ou en recourant à des véhicules utilitaires électriques à hydrogène.»

 

Josef Jäger, directeur de Camion Transport SA, s’exprime au nom des quatre nouveaux membres: «Avec cette technologie, il est important de faire figure de pionnier. Nous pourrons continuer de transporter nos marchandises de manière rentable, mais sans émissions.»

 

La boucle énergétique propre est bouclée

Fondée il y a un an, l’Association Mobilité H2 Suisse s’engage pour le développement d’une infrastructure nationale permettant de proposer un réseau étendu de stations-service à hydrogène d’ici à 2023. En parallèle, les membres ne recourent qu’à un hydrogène vert, donc provenant exclusivement de sources énergétiques 100 % renouvelables.

  

La disponibilité des véhicules représente un autre facteur-clé dans cette boucle énergétique. Là aussi, la Suisse fait office de pionnière mondiale. Les premiers de plus d’un millier (!) de véhicules utilitaires électriques Hyundai à hydrogène devraient arriver sur les routes suisses d’ici à fin 2019. Ils seront d’abord utilisés au quotidien par les membres de l’Association Mobilité H2 Suisse.

 

Jörg Ackermann ajoute: «Les avantages sont si convaincants. Faire le plein en quelques minutes tout en conduisant un véhicule électrique, de la vapeur d’eau pour seules émissions, une autonomie comparable et les mêmes performances qu’un camion diesel avec la certitude que seules des énergies renouvelables sont utilisées. Il s’agit là d’arguments décisifs pour les clients, les entreprises et l’atteinte des objectifs climatiques.»

 

Son opinion sur le rôle de l’hydrogène dans le système de mobilité et d’énergie suisse: «Basée sur des sources locales et renouvelables, cette forme d’électromobilité joue un rôle précieux et logique dans le système énergétique. Pour que le système fonctionne, il faut que ‹l’œuf et la poule›, soit les stations-service, le carburant et les véhicules, arrivent sur le marché en même temps. Et, grâce à l’engagement des membres de notre association, cela deviendra réalité. En effet, ils développent une infrastructure au niveau national, qui permettra aux véhicules électriques à hydrogène de faire le plein, qu’ils soient utilitaires ou de tourisme.»

 

 

CSS Valid | XHTML Valid | Copyright © autoestrada 2018 All rights reserved. - Note legali - Created 2012 aa-arts - Restyling 2013 laio Design - Restyling 2016 Laio Design - UPDATE 2018 AMWeb